vendredi 25 juin 2010

Fin de semana maravillosa 2

Arrivée vers 11h à l'hôtel, je prends deux-trois affaires dans mon casier et là... C'est le drame. J'ai oublié de prendre des chaussettes !!! Bon, ok, c'est pas catastrophique. Mais n'empêche que 4 jours en chaussures de marche ou baskets avec UNE seule paire de chaussettes euh... Non, vaut mieux pas imaginer !

Après une douche (qu'est-ce que ça fait du bien !), je fais un petit tour par la réception, histoire de savoir où aller pour avoir des renseignements sur la Route des Vins et la Route des Andes. En fait, l'hôtel propose une excursion pour la Route des Andes tous les jours : super ! J'ai donc réservé ma place pour le dimanche...

Vers midi, je retourne en ville. Comme il y a une supérette pas loin de l'auberge, je décide d'y passer histoire d'acheter des chaussettes... Pas de bol, y en a pas ! Du coup il va falloir que je garde ça à l'esprit !
En arrivant Plaza Independencia, cette fois, ce n'est plus des flics mais plein de gamins en blouse avec une écharpe (comme les maires) aux couleurs du drapeau argentin que je vois... Je ne sais pas non plus ce que c'était, mais c'était original ^^' Le soleil a commencé à pointer le bout de son nez : chouette !

P1080191

P1080193
Paseo Sarmiento

Après m'être baladée un peu et posée sur la place, je décide de chercher quelque part où manger. C'est tombé sur une brasserie sympa, sur le Paseo Sarmiento. Mon ami Routard conseillant fortement de goûter une bonne pièce de bœuf pendant notre séjour sur le sol argentin, j'ai suivi son conseil et je dois dire que je l'ai apprécié ! Et puis je ne pouvais pas m'arrêter à Mendoza sans goûter à la bière du coin : la Andes. Sauf que le serveur m'a apporté une bouteille de 65cl... Que j'ai bue toute seule ^^' Je vous raconte pas l'état de ma vessie après le repas, et puis heureusement que j'étais là pour me balader, parce que je pense que j'aurais eu un peu de mal à me concentrer autrement... !

P1080195
La bière Andes


P1080196
Una empanada
: sorte de petit chausson farci avec de la viande, des poivrons, des raisins secs, de l'oeuf et d'autres choses... Un mélange un peu sucré-salé mais pas mauvais du tout !

P1080198
Mon repas : un régal ! Et tout ça (+ un café) pour 44 pesos seulement... (environ 9 €)

P1080199
Mr Renne kiffe la Andes : où est le vrai, où est le reflet ?

14h, je sors enfin du resto. Je continue ma "petite" balade dans la ville. Ici, la sieste est de rigueur l'après-midi, ce qui fait que quand je suis partie, les rues étaient bien calmes ! Beaucoup de magasins étaient fermés, mais de toute façon je n'étais pas là pour faire du shopping.

P1080205
Pasaje San Martin : je suis tombée par hasard dessus, mais l'intérieur était super chouette !

P1080202

P1080203
L'intérieur du passage

Puis direction Plaza San Martin :

P1080208

P1080211
Statue de San Martin

P1080213
Basilica San Francisco

Puis Plaza Chile :

P1080215

En marchant un peu (beaucoup) plus loin pour trouver le Parque San Martin, voilà sur quoi je suis tombée :

P1080217
Super, je vais pouvoir acheter des chaussettes !

Après avoir acheté des chaussettes, donc, je suis repartie flâner un peu, mais le coin n'était pas top et y avait rien à voir : j'ai donc décidé de prendre un itinéraire plus simple pour aller au parc. Sauf que mine de rien, j'avais déjà pas mal marché toute la journée, et c'était loin ! (10 cuadras du centre, soit environ 1km).

Une fois arrivée là-bas, effectivement, ça avait l'air joli. Mais le parc est HYPER grand, j'avais beaucoup marché (comme je viens de vous le dire) et je devais garder à l'esprit qu'il fallait que je rentre après, sachant que l'hôtel était à l'autre bout de la ville. En plus, je m'étais pris quelques gouttes sur le chemin et le ciel n'était pas très clair. Et pour clôturer le tout, j'ai croisé un Belge (Flamand) qui m'a raconté, à moitié en anglais, à moitié en castellano, qu'il venait de se faire voler tout ce qu'il avait sur lui : passeport, argent, papiers, etc... Et qu'il n'avait plus rien. Autant dire que ça m'a pas mal refroidie ! Malheureusement, même s'il paraissait complètement paniqué, j'ai pas pu faire grand chose pour lui... Enfin toujours est-il que j'ai préféré faire demi-tour, et que j'ai tracé pour rejoindre le centre-ville ! Mais au moins ça m'a fait réfléchir et en rentrant le soir, j'ai laissé mon billet de retour et un peu d'argent dans mon casier à l'hôtel, histoire d'être sûre de pouvoir repartir de Mendoza s'il m'arrivait quelque chose !


P1080222
"Petite" maison sur le trajet pour aller au parc


P1080223
Grilles du Parque San Martin

P1080224
Non non, vous ne rêvez pas, c'est bien l'Avenue Boulogne sur Mer ! C'est d'ailleurs la route qui passe devant l'entrée du parc...

Après ça, me voilà donc de retour sur la Plaza Independencia, où je me suis posée sur un banc en attendant que le temps passe. Il était à peine 17h et je ne me voyais pas rentrer à l'auberge si tôt : pour quoi faire ???

P1080226

Après m'être posée un certain temps sans rien faire, je décide de retourner sur la Plaza San Martin, pour voir si la Basilica San Francisco, qui était fermée quand j'y étais allée la première fois, était ouverte.



P1080229

P1080231

Puis re-question : que faire ? Après m'être encore posée quelques minutes sur la Plaza San Martin, je décide d'entrer à l'intérieur du "Banco de Mendoza" qui, selon mon cher Routard, encore une fois, est aujourd'hui transformé en centre culturel.

P1080236
Intérieur del "Banco de Mendoza"

J'ai pu y voir une exposition d'une quarantaine de photos, ce qui a fait passer le temps. Puis direction Banco Hipotecario, de l'autre côté de la place : une ancienne banque avec, à l'intérieur, de chouettes guichets en bois. Je n'ai pas pris de photo de l'intérieur parce qu'une conférence se préparait et que bien que "reconvertie", la banque est toujours en service !

P1080237
Banco Hipotecario

Après tout ça, j'ai estimé que j'avais déjà bien crapahuté... Cela dit, il était encore un peu tôt pour aller manger : à peine 18h30 ! J'ai donc décidé d'aller boire un petit café en attendant, histoire de faire passer le temps.
Puis j'ai encore erré un peu pour trouver un resto. Cette fois, la ville était bien réveillée ! Il y avait plein de monde dans les rues : finie la sieste !

J'ai commandé une milanesa, plat qui se mange beaucoup ici : c'est en fait de la viande (généralement du boeuf en "steack" ou du poulet en "escalope") panée, mais c'est pas mauvais !

Puis retour à l'auberge vers 22h-22h30. J'appréhendais un peu la soirée, étant donné que je n'avais pas gardé un souvenir extraordinaire de l'AJ de Cordoba... Mais je me suis trompée, et ce fut d'ailleurs une soirée pleine de surprises !

J'ai commencé à discuter un peu en anglais mélangé à l'espagnol (c'est HYPER difficile de parler une langue étrangère quand on s'est acclimaté à une AUTRE langue étrangère...) avec Daniel, un Brésilien bossant pour Alstom et qui, par le plus grand des hasards, travaille sur le tramway de Reims, et qui m'a également raconté que bien que ne parlant pas français, il était capable de le lire puisque tous les mails venant de son patron étaient écrits dans cette langue !
Puis on s'est joint à trois autres personnes, autour d'un vers de vin, puis d'une bière : une fille qui bosse à l'AJ mais qui n'est pas restée longtemps ; José, un Argentin "à la mort" de Buenos Aires et Alessandro, un Italien bossant également à l'AJ, parlant parfaitement castellano, un peu anglais et un peu français qui, au moment où je lui ai dit que je faisais des études en qualité alimentaire, m'a dit "ah ouais, HACCP, tout ça" O_O "Euhhhh bah oui, c'est ça !" Bon en fait il a fait des études de... Analyse de labo, je crois ?
Même si c'est toujours un peu difficile pour moi de parler, j'ai quand même pu discuter un peu, et c'était vraiment sympa ! La soirée s'est conclue sur le projet d'un asado le lendemain (sorte de barbecue, mais en différent). "Estas ?" "Claro que si !"

Voilà voilà, ce fut une journée fatigante, riche en émotions et qui s'est terminée sur une bonne soirée ! Le sommeil n'a pas été difficile à trouver après tout ça... Et vous, vous avez été gâtés niveau article ! Mais c'est pas fini : il me reste encore 3 jours à vous raconter...


Posté par LaHyeNe51 à 19:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Fin de semana maravillosa 2

    C'est la fête

    Salut Hélène,
    Ca doit être la fête en Argentine puisqu'ils viennent de battre les Mexicains en 8ème de finale. Si tu n'aimes pas trop le foot, tu es gâtée...on va t'envoyer un vuvuzela.
    A part cela, ton stage se passe t'il bien ?
    A+ sur ton blog.
    Bruno et Véro.

    Posté par Bruno, dimanche 27 juin 2010 à 22:40 | | Répondre
  • Pour le Vuvuzela, d'accord, mais aux couleurs de l'Argentine, s'il vous plait ! Et bien sûr que oui je suis au courant, ici, impossible de ne pas l'être ! Et puis il est de rigueur de suivre le match.
    D'ailleurs, après une discussion avec un collègue aujourd'hui, il m'a énoncé les 3 choses les plus importantes pour un Argentin : le foot, l'asado et... Je me souviens plus du troisième...

    Posté par Nénène, mardi 29 juin 2010 à 01:00 | | Répondre
Nouveau commentaire